Le Chomor (Manuel des joueurs) // Martin Mongin

Le Chomor (Manuel des joueurs) // Martin Mongin

Parution : 14 janvier 2022
600 pages – 23 euros
ISBN : 979-10-92159-27-1
Diffusion-distribution : Les Belles Lettres BLDD

•••••••••••••••••••••

« La lumière qui brillait dans ses yeux était incroyablement vive et j’ai eu l’impression que ce qu’elle voulait me dire était d’une importance capitale. Mais c’était plus fort que ça. En vérité j’ai eu l’impression qu’elle savait quelque chose. Elle a simplement dit : ‘Le Chomor.’ »

Une trentaine d’années après la disparition mystérieuse du camarade avec lequel il avait passé l’été de ses douze ans, un représentant de commerce retombe sur les lieux du drame et tâche de reprendre l’enquête. Une sage étudiante en cinéma rennaise, elle, se retrouve dans le viseur d’une société secrète aux desseins farfelus. Dans le même temps, deux sœurs jumelles tentent de s’extirper des griffes de leur tortionnaire.

Où les mènera la traque effrénée qui semble tous les aimanter ? Qui tire les ficelles de la machination qui se joue ? La fiction serait-elle en train de renverser la réalité ?

Grisant comme un roman d’aventure qui manipulerait nos peurs d’enfants et nos frustrations adultes, Le Chomor joue avec les genres pour nous emporter dans un tourbillon d’inventivité.

Martin Mongin n’a pas son pareil pour raconter notre monde d’une manière à la fois éminemment politique et subversive, mais aussi profondément littéraire, et tellement vivifiante.

***

MARTIN MONGIN

•••••••••••••••••••••

TÉLÉCHARGER :

  • La couverture en HD > ICI
  • La présentation du livre > ICI

•••••••••••••••••••••

REVUE DE PRESSE

☞ Double page consacrée à Martin Mongin et au Chomor dans le numéro du magazine Lire consacré à la rentrée de janvier. > LIRE ICI

☞ Dans Technikart : « Aussi inquiétant que stimulant, du romanesque à l’état pur. » > LIRE ICI

☞ Magnifique chronique de Cécile Coulon dans La République du Centre : « Comme dans Francis Rissin, M.M. nous balade, du début à la fin, par le bout du nez et de la curiosité, tout est baroque, déployé, immense et intime. Le drame est toujours proche de l’ironie, le rêve du quotidien, la violence de la tendresse. »

☞ Sur Radio Campus Lille, dans l’émission Paludes : « Un labyrinthe vertigineux, un labyrinthe fascinant, un labyrinthe qui vous emporte en un seul souffle ; ces 600 pages se déroulent à une vitesse incroyable et on espère même qu’elles se poursuivent encore dans l’imaginer des lecteurs, tant il y a là matière à rêver et à se laisse entraîner. » > LIRE ICI

☞ Bel article dans Le Vif qui loue « l’originalité et la pertinence » du Chomor. > LIRE ICI

☞ Dans Rennes Infos : « Il est une exploration d’un doux-frapadingue dans un scénario mystérieux et fascinant. Loin des traditionnels romans, Le Chomor est à la fois un conte, un polar, un roman, un essai politique, un récit fantastique, voire une oeuvre de militant contre le capitalisme outrancier ou encore l’usage du nucléaire. » LIRE ICI »>> LIRE ICI

•••••••••••••••••••••

L’AVIS DES LIBRAIRES

☞ Coup de coeur de Julien à L’écume des pages (Paris) : « Encore un roman-monstre qu’on a dévoré autant qu’il nous a dévoré. (…) Une fiction comme une sorte de rêve, une expérience de lecture indépassable, hypnotique, démoniaque, dévorante donc, et inépuisable. » > LIRE ICI

☞ Coup de coeur de Solveig à La Nuit des temps (Rennes) : « Véritable roman de genre (oui mais lequel ?), ce « manuel des joueurs » est à la fois l’histoire, la glose de l’histoire, le métatexte et joue avec notre perception du réel. C’est brillant, c’est touffu, c’est bien, c’est Le Chomor. »

☞ Coup de coeur de Lucie au Pied à Terre (Paris) : « Quel pied ! Un roman passe-murailles aventureux à souhait, ludique et malin, ésotérique et politique, poreux à tous les genres utiles, brouilleur émérite. Foncez ! »

☞ Coup de coeur de Pierre-Yves à la librairie Payot (Genève) : « Deux ans après Francis Rissin, Martin Mongin passe le cap du second roman avec maestria. Jouant avec les codes des genres littéraires, l’auteur parvient, au fil des digressions savamment orchestrées, à transformer la quête de vérité d’une disparition inexpliquée vieille de trente ans en un roman d’aventures éminemment politique et joyeusement métaphysique. » > LIRE ICI

☞ Coup de coeur de Simon à Atout Livre (Paris) : « Épique ! Visionnaire ! Jouissif ! » > VOIR ICI

☞ Coup de coeur de Valérie à la librairie du Divan (Paris ) : « Ce livre surprenant et formidablement inventif nous embarque dans son aventures aux multiples formes et rebondissements. On ne peut plus le lâcher ! »

☞ Coup de coeur de Fred de la librairie Durance (Nantes) : « Véritables miscellanées pop et politique, on y aborde la fin du monde par tous les chemins de traverse de la littérature : une joyeuse lecture, tonique et pertinente, toujours intéressante, addictive et diablement ludique… En bon maître du donjon, Mongin nous balade sous l’arc-en-ciel pour combattre les monstres qui nous rongent, du séide au Big Boss et, franchement, je veux en être.. Waouh quoi ! » > LIRE ICI

☞ Coup de coeur de la librairie Filigranes Corner (Bruxelles) : « Livre protéiforme au contour flou et à la substance folle. Une satire du capitalisme à la parure d’une quête surréaliste. Le Chomor abat les murs des formes classiques. Parfois drôle à l’absurde, parfois glaçant, grinçant ou chaleureux mais qui tout du long surprend. »

☞ À la Nouvelle Librairie Sétoise (Sète), écoutons Sophie : « La vie est un jeu, la littérature un combat ! Laissez-vous entraîner dans la lutte contre le Grand Truc ! La littérature dans ce qu’elle porte de plus fort, de plus jubilatoire et politique ! Immense coup de cœur. »

☞ Coup de coeur au Merle moqueur (Paris 20e) : « Waouh !!! S’amusant avec brio des genres littéraires, Martin Mongin nous embarque dans une chasse au trésor XXL hallucinée et ultra romanesque (…). Une lecture jubilatoire, un escape-game dans votre tête. »

☞ Coup de coeur de la librairie L’Apothicaire à La Souterraine : « Génialissime ! Ce roman brouille toutes les pistes et nous catapulte à l’intersection de multiples genres faisant exploser ludiquement et brillamment les frontières de notre pensée. » > LIRE ICI

☞ Coup de coeur d’Alexandra à la librairie Michèle Ignazi (Paris) : « Chaque chapitre ou chaque épisode renouvelle l’histoire, c’est formidable, je ne suis pas lassée une seule minute. Fantastique ! »

☞ Coup de coeur de la librairie L’Echappée belle (Sète) : « Fable anticapitaliste, Le Chomor est un livre littéraire, social et politique, il mélange les genres et réveille nos convictions parfois enfouies, il met l’accent sur les tourments du quotidien à travers une quête délirante où se mêlent fiction et réalité pour le plus grand bonheur du lecteur. Ambitieux et addictif ! »

☞ Coup de coeur de Julien à la librairie La fleur qui pousse à l’intérieur (Dijon) : « Le Chomor est un roman absolument vivifiant et gigantesque, de par son ambition, son énergie, sa démesure, et le plaisir qu’on prend à le lire ! (…) Un roman formidablement bien construit et éminemment subversif, véritable feu d’artifice littéraire à réserver aux amateur·ices de littérature qui a du souffle ! » > LIRE ICI

☞ Coup de coeur de L’Atelier (Paris) : « Aussi ludique qu’il est politique, Le Chomor est un roman d’aventures qui ne se refuse rien. Chaque chapitre a son lot de surprises et on poursuit sa lecture avec toujours plus d’enthousiasme et d’excitation. »

☞ Coup de coeur de la librairie Gutenberg à Strasbourg : « Le Chomor est une lecture comme il nous en faut en ce début 2022 : ambitieuse, d’une grande amplitude, une construction savante, une aventure réjouissante et pleine de frissons (de plaisir et de peur). Bref, une œuvre complète. »

☞ Coup de coeur de la librairie Les Vinzelles à Volvic : « Ce roman est construit comme un assemblage, une poupée gigogne narrative. Chaque chapitre étant lui-même un genre, un monde, une énigme. Comme un mélange de Lynch et de Lovecraft, une sorte de roman d’énigmes à l’ancienne, loufoque et fou, mâtiné de futurisme de philosophie, de dystopie et de mythologie. Bref, un roman où tout est vif et dur et drôle et violent, on se sent fantôme, explorateur ou super-héros, on lit, on est emportés parce qu’on veut savoir le pourquoi du comment, on embarque et on se balade, perdu dans un labyrinthe, on se demande si on va en ressortir vivant ou nigaud, et on referme le livre ravi. »

☞ Coup de coeur de la librairie Tulitu (Bruxelles) : « Quel roman incroyable, qui joue sur les codes du roman social, du roman écologique, du roman d’aventures ! C’est génial ! »

☞ Coup de coeur de la librairie Livres in room à Saint-Pol-de-Léon : « Un grand moment de lecture. Le Chomor fait partie de ces livres qu’on peut difficilement résumer et dont on commence la lecture en se demandant rapidement jusqu’où l’auteur va nous emmener et, très vite, on a qu’une seule envie : c’est de savoir jusqu’où il va nous emmener ! »

☞ Coup de coeur de la librairie ICI à Paris (9e) : « Quelle histoire démente et fascinante ! Il vous faudra être attentifs, alertes, courageux et curieux pour cette quête ésotérique, politique, ludique et complètement addictive. »

☞ Coup de coeur de La Régulière (Paris 18e) : « Pétri de références en tous genres, abolissant à tour de bras les frontières ténues entre la réalité et la fiction, le manuel des joueurs nous entraîne dans une quête hautement exaltante. »

☞ Coup de coeur de la librairie Bleus d’encre à Bruxelles : « Pour faire simple, c’est un livre ample, ambitieux, jouissif, foutraque, fou, éclaté, complexe, drôle, qui se joue des conventions autant qu’il se joue de vous. Brillant, à des années-lumières de ce qu’on a l’habitude de lire ! »