Charles Recoursé, traducteur de l’anglais

Charles Recoursé est né en 1982 à Brest. Après des études erratiques de droit, science politique et communication, il décide que, tant qu’à sécher les cours pour lire des livres, autant en faire sa vie et devenir éditeur (choix discutable puisqu’il est bien connu que les éditeurs ne lisent pas, mais à cette époque il ne pouvait pas le savoir).

La fleur au fusil, il obtient ainsi un stage aux Editions Payot & Rivages en 2005 puis un autre, en 2006, au Diable Vauvert, dans les terres inhospitalières et quelque peu texanes de la Petite Camargue. Victime d’une variété de Syndrome de Stockholm, il y reste jusqu’en 2011, comme assistant d’édition d’abord, puis comme responsable éditorial à partir de 2009.

Pendant ce temps, le soir et le week-end car il faut bien s’occuper quand on est au bout du monde, il découvre la traduction et s’en amourache. En 2012 il décide d’officialiser cette liaison en devenant traducteur à temps plein et œuvre dès lors sur des ouvrages de David Foster Wallace, Lydia Millet, Simon Reynolds, Tao Lin ou encore Richard Krawiec.

Il est membre du collectif Inculte et jury du Prix de la Page 111.

En 2013, il commence à travailler avec les éditions Tusitala en traduisant Dandy, de Richard Krawiec puis Le Voleur de voitures de Theodore Weesner (septembre 2015).

Tusitala

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.