Le Champion nu // Barry Graham

Le Champion nu // Barry Graham

Traduit de l’anglais (Écosse) par Clélia Laventure
220 pages // 20 euros
ISBN : 979-10-92159-20-2
Diffusion-distribution : Les Belles Lettres BLDD
Parution : 21 janvier 2021

••••••••••••••••••••••••

Billy est journaliste sportif de Glasgow, ancien boxeur. Il décide de passer un mois à Edimbourg pour couvrir la préparation de Ricky Mallon, un jeune poids-léger qui se prépare au combat de sa vie.

Pour Mallon, combattant acharné et talentueux, seule la victoire compte. Mais pour Billy, ce mois d’entraînement va au-delà du simple boulot de journaliste : c’est un moyen de prendre du recul afin d’opérer un choix crucial pour son avenir, entre la petite amie qu’il ne sait comment quitter et l’amour qui lui tend peut-être les bras. Mais Glasgow, comme Edimbourg, sont des villes où tout peut vite basculer…

À partir de cette simple allégorie de la boxe, Barry Graham parvient, comme dans Le Livre de l’homme, à tisser une histoire d’amour, d’amitié, de solitude et de violence. L’écrivain n’a pas son pareil pour mettre des mots sur les déchirures qui nous habitent et les désirs qui nous hantent, et pour composer des romans universels, sincères et émouvants.

=> BARRY GRAHAM

••••••••••••••••••••••••

TÉLÉCHARGER :


> La couverture en haute définition : ici.
> La présentation complète du livre : ici.

••••••••••••••••••••••••

L’AVIS DES LIBRAIRES

☞ Allan, à la librairie Les Cordeliers (Romans-sur-Isère), en parle très bien : « Non ce n’est pas avec des grandes phrases ni des crochets dévastateurs qu’on envoie pour épater la galerie et chercher le K.O. que Barry Graham vient nous cueillir sous le menton. C’est avec un lent travail de sape, humble et minutieux qui sur le terrain des sentiments comme sur un ring finit par révéler une partition aussi belle qu’implacable, à nous laisser au bout de 16 chapitres bien ciselés comme autant de rounds, littéralement sur les genoux, nu comme tout champion devant le combat de sa vie. »

☞ Coup de coeur de la librairie Métropolis (Maisons-Alfort): « Littérature et boxe font très souvent bon ménage. Encore une fois l’alchimie opère avec ce roman au rythme sans faille. »