Croire en quoi ? // Richard Krawiec

Croire en quoi ? // Richard Krawiec

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anatole Pons-Reumaux
Parution : 6 septembre 2024
230 pages – 21 euros
ISBN : 979-10-92159-35-6
Diffusion-distribution : Les Belles Lettres BLDD

••••••••••••••••••••••••

« On est personne. On est des petites gens, tu vois ? Des gens à qui personne ne pense, parce qu’en vrai, qu’est-ce qu’on a à raconter ? Qui s’intéresse à nos gueules ? On sera jamais des héros. On va devenir des putains de clochards. »

Pittsburgh, fin des années 80. La fermeture de l’usine a poussé des centaines d’ouvriers au chômage, sans espoir de retrouver un travail dans une ville tournée vers un avenir dont ils ne font plus partie. Croire en quoi ? nous montre ici l’envers du décor de la gentrification : la vie de ceux qu’elle a laissés pour compte. Timmy lutte pour garder un semblant de dignité, trouver de quoi nourrir sa famille. Pat, sa femme, remue ciel et terre pour prodiguer des soins à leur fille aînée, Katie, handicapée depuis une commotion cérébrale.

Mais à quoi se raccrocher lorsque tout espoir semble perdu ? Lorsque la ville elle-même a abandonné ceux qui l’ont construite, qui ont forgé son identité ? Lorsqu’on n’a plus la sensation d’exister nulle part, ni parmi ses amis, ni au sein de sa propre famille ?

Richard Krawiec n’a pas son pareil pour réussir à raconter le délitement de notre monde en l’incarnant dans des personnages intenses, touchants et fragilisés.

→ Richard Krawiec sera présent en France en septembre-octobre 2024, et participera notamment aux festivals Libri Mondi (Bastia) et Un aller-retour dans le noir (Pau).

=> RICHARD KRAWIEC

••••••••••••••••••••••••

TÉLÉCHARGER :

> La couverture en haute définition : ici.
> La présentation complète du livre : ici.

••••••••••••••••••••••••

L’AVIS DES LIBRAIRES

☞ Coup de coeur de Maryline au Comptoir (Santiago du Chili) : « Peut-être mon préféré de Richard Krawiec. Une certaine douceur dans la noirceur si justement dépeinte, et une pointe d’humour dans le désespoir qui rend ce texte extrêmement attachant et inoubliable. »

••••••••••••••••••••••••